Quels sont les métiers qui recrutent en 2021 ?

Les erreurs à ne pas faire dans sa présentation vidéo

Pour créer son CV vidéo, pas de recette secrète ! Chaque vidéo est différente car chaque candidat est différent. Et c’est bien le but du CV vidéo : te démarquer des autres candidats et montrer ce qui fait de toi quelqu’un d’exceptionnel. Certaines pratiques, néanmoins, sont à éviter et ce pour tout type de vidéo. Alors, quelles erreurs ne pas commettre lors de la création de ta présentation vidéo ?

1. Faire une vidéo trop longue

Les recruteurs souhaitent passer le moins de temps possible sur une candidature. Une enquête menée par Miratech estime que les recruteurs passent de 40 secondes à 1 minute 20 sur un CV. C’est pour cela que chez Hesli, nous te demandons de faire 3 petites vidéos de 30 secondes. Chaque vidéo répond à une question : Qui est-tu ? Quelles sont tes ambitions ? Quels sont tes atouts ?

Nous avons mis en place ce système à l’occasion de notre version 2.0 car il facilite le travail des recruteurs. Toutefois, certaines vidéos étaient déjà en ligne sur Hesli. Certains candidats ont donc une seule vidéo, au lieu de trois. Mais le format importe peu, ce qui compte, c’est le contenu. Le but du CV vidéo est d’être concis et d’aller à l’essentiel. Cette capacité à se concentrer sur le plus important est aussi une compétence recherchée par les recruteurs, alors n’hésites pas à bien travailler ton script et ton temps de parole. 

 

2. Lire son texte

On te l’a sûrement répété et répété pendant tes études : il faut éviter de lire son texte ! Pour le CV vidéo, ce principe est tout aussi important. Le but du CV vidéo est de parler naturellement et directement au recruteur. Pour cela, regarde l’objectif et évite de réciter ton texte. Cela t’évitera également de parler d’une voix monocorde : lorsqu’on lit, l’intonation de notre voix est plus régulière et donc moins naturelle. 

 

3. Une bande sonore de mauvaise qualité

La qualité sonore de ton CV vidéo est toute aussi importante que la qualité de l’image. Selon tes besoins et le type de vidéo souhaité, plusieurs bandes sonores peuvent être nécessaires : voix, musique de fond, bruitages.

Tout d’abord, si tu souhaites te filmer et parler devant la caméra, sois sûr d’être dans une pièce sans écho et bien isolée. Si des bruits extérieurs (voitures, oiseaux, travaux) envahissent ta bande sonore, la qualité sera compromise. Pour éviter ces désagréments, tu peux te filmer très tôt le matin par exemple, lorsqu’il y a moins de mouvement dehors.

Ensuite, parle fort ! Ta voix doit être prioritaire dans la bande son, alors n’hésites pas à la faire porter. Dans ton CV vidéo, c’est aussi ton éloquence qui doit être mise en avant. Si ton appareil photo ou ton téléphone portable n’offrent pas une qualité sonore optimale, il serait préférable d’opter pour un microphone à part. 

Enfin, lors du montage vidéo, tu peux ajouter des bruitages et des musiques ambiantes pour donner plus de dynamisme à ta vidéo. Attention toutefois à faire les bons choix et introduire des sons qui ont un lien avec ta présentation. La musique ambiante ne doit pas être trop puissante pour laisser plus d’intensité à la voix.

5. Des incohérences graphiques

Cette remarque s’adresse plutôt à ceux qui font de leur CV une super production audiovisuelle. Selon tes besoins, tu peux être amené à ajouter du texte à ta vidéo. La règle numéro un à garder en tête : l’harmonie.

Choisis la même typologie, la même taille et éventuellement les mêmes couleurs ou une palette de couleurs similaires. Cela te permettra de garder une cohérence graphique et une harmonie sur toute ta vidéo, très appréciées visuellement.