Les 8 étapes de la présentation vidéo

Pendant une recherche de stage ou d’alternance, le combo du CV et de la lettre de motivation reste indispensable. Mais ce sont des documents très impersonnels et standardisés, qui ne permettent pas au candidat de réellement mettre en avant sa personnalité. Face à ce constat, les CV vidéo s’impose comme une vraie alternative et offre aux candidats une nouvelle façon de mettre en avant leurs qualités. Mais alors, comment faire un bon CV vidéo ? On l’explique en 8 étapes :

1. Choisir son matériel de tournage

Pour créer ton CV vidéo, il te faut tout d’abord de quoi te filmer ! Une caméra classique, un téléphone portable ou un ordinateur avec une bonne qualité vidéo suffiront. Il peut être très utile d’avoir également un support de type trépied afin de tenir la caméra ou le téléphone portable immobiles.

Ensuite, un microphone te permettra d’avoir une meilleure qualité sonore que celle venant de la caméra ou du téléphone portable.

Enfin, pour un rendu professionnel, tu peux aussi opter pour l’utilisation de réflecteurs de lumière. Cela te permettra de mieux contrôler la lumière dont tu disposes dans la pièce.

2. Définir le lieu de tournage idéal

Le lieu de tournage de ta vidéo doit être choisi de manière stratégique. De manière générale, l’arrière-plan doit être plutôt épuré, afin que l’attention soit tournée vers toi et non vers les éléments qui t’entourent. Bien sûr, tu peux intégrer des éléments, une décoration pour remplir le cadre. Mais chaque élément présent dans la vidéo doit être là pour une raison et avoir une signification… Si un objet n’apporte aucune information pertinente pour ta présentation, enlève-le.

3. Écrire un script

Étape essentielle avant le tournage de ta vidéo : le script. Tu ne pourras pas parler devant la caméra sans avoir réfléchi à ce que tu veux dire. Sur cette étape, il n’y a pas de secret ! Il faut parler des choses qui te tiennent à cœur et que tu souhaites mettre en avant. 

Sur Hesli, tu fais 3 vidéos de 30 secondes chacune, pour répondre à ces 3 questions :
– Qui es tu ?

– Quelles sont tes ambitions ?
– Que peux tu apporter à une entreprise ?

30 secondes, c’est assez court, alors il faut aller à l’essentiel !

4. S’entraîner, s’entraîner, s’entraîner

L’entraînement avec le script te permettra de gagner du temps. Avant même de commencer le tournage, sois sûr de maîtriser ton texte ! Tu peux t’entraîner devant un miroir pour mieux analyser ta façon de parler et tes gestuelles ou encore devant des amis ou des membres de ta famille, qui pourront réagir et te faire des remarques constructives.

5. Tourner (souvent plusieurs fois)

Tu ne pourras certainement pas filmer ta vidéo du premier coup. Parfois, on oublie son texte, on mâche des mots, on a des gestuelles inadaptées… du coup, plusieurs essais seront nécessaires avant d’arriver à la vidéo parfaite.

6. Faire le montage vidéo (optionnel)

Une fois ta vidéo prête, tu pourras l’exporter sur ton ordinateur et passer à la phase de montage. Selon tes besoins, cette phase de post-production sera plus ou moins longue. Tu peux faire quelque chose de très simple, le but n’est pas de montrer tes talents de cinéaste ! (à part si c’est quelque chose de pertinent pour le poste que tu recherches)

Pour connaître quelques logiciels de montage vidéo et leurs caractéristiques, c’est par ici.

7. Mettre son CV en ligne

Dernière étape avant d’être contacté par des recruteurs : publie ton CV vidéo sur Hesli. Pour cela, rien de plus simple : tu peux télécharger ta vidéo, sous tous les formats, directement dans ton profil candidat.

8. Attendre les recruteurs

Une fois la vidéo publiée, il n’y a plus qu’à attendre ! Chez Hesli, ce sont les recruteurs qui viennent à toi. Pratique, non ? Tu peux donc chiller en attendant de recevoir ta prochaine opportunité de travail.